Bon voyage Monsieur Marx

Monsieur le Préfet Jean-Luc Marx,

Vous nous avez jugé « gentils »… Vous êtes trop bon !
C’est vrai, notre « retenue », se confond malheureusement trop souvent avec une tendre innocence : « le Réunionnais est gentil », comme Robinson aurait pu le dire de Vendredi.
Est-ce pour cela qu’avant de partir vous avez signé en catimini la modification du SDC ?

Qu’avez-vous donc craint si selon vos dires « vous vous êtes identifié à nous » ? Vous ne serez pas le premier ni le dernier à vous autoproclamer « réunionnais » sans risque. Votre prédécesseur prétendait acheter sa baguette tous les matins comme chaque réunionnais… Vous êtes-vous aussi senti Mahorais ? Tiens, vous n’avez pas eu un mot « gentil » pour nos compatriotes dont vous étiez aussi le Préfet de Région.

Quel souvenir laisserez-vous après deux ans ? Les « gentils Réunionnais » devront lutter plus durement pour empêcher les dégâts environnementaux et financiers de la NRL que vous cosignez en comme accoucheur :

  • Arrêté loi sur l’eau d’octobre 2013
  • Arrêtés de concession du viaduc et des DCP d’octobre 2013
  • Arrêté de convention de gestion des digues d’octobre 2013
  • Arrêté de dérogation à la protection des espèces protégées de décembre 2013
  • Arrêté de modification du schéma départementale des carrières SDC d’août 2014

Rappelez-vous que plus de douze recours judiciaires ont été déposés contre ce projet non durable et vos arrêtés. Qui donc aura une pensée émue à la citation de votre nom ?

Des transporteurs en délicatesses avec le fisc et la CGSS comme avec les Réunionnais qu’ils ont privé régulièrement de liberté de circulation vous seront reconnaissants de votre complaisance et de l’ouverture de nouvelles carrières.

Les majors européens du BTP et leurs filiales locales en quête de vitrine expérimentale réunionnaise quelles qu’en soient les conséquences, vous seront reconnaissants d’avoir été sensible à leurs grandes misères

Du président de la Région, Didier Robert, qui a déjà « tué son père spirituel », n’attendez néanmoins sans doute qu’oubli et ingratitude à votre endroit…

Vous allez poursuivre ailleurs une carrière de « serviteur de l’Etat » avant une retraite méritée. Mais ici, pour nous, vous vous êtes mis au service non pas de la population ou des pionniers et bâtisseurs de notre île, la Réunion, mais bien des intérêts capitalistes que votre nom ne vous prédisposait pas à servir.

Nous nous en souviendrons,

Bon voyage Monsieur Marx.

ATR-Fnaut

Le 29 août 2014

 

Alternatives Transports nouvelle route littorale opposants NRL ATR NRL ATR opposants route sur terre enrochements matériaux carrières

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !