Recours d'Eiffage au TA: Ouf… une “ pose ” pour le BTP !

Selon la presse, le tribunal administratif a principalement retenu le vice de forme pour débouter la société Eiffage sans se prononcer sur le fond, ouvrant ainsi la voie à d’autres recours.

Ces recours prochains n’étant pas suspensifs, du coup la Région s’enhardit. Bien que les travaux ne commencent pas cette année, comme proclamé à son calendrier, la Région promet au moins la pose symbolique d’une première pierre avec tambours, trompettes et majorettes.

 

Excellente initiative ! Car les premiers chantiers seront de toute façon utiles à l’aménagement du littoral. Les bailleurs de fonds que sont les contribuables réunionnais (pour la Région), l’Etat et le FEDER (Europe)  peuvent être assurés que leurs mises ne seront pas vaines !

  1. L’échangeur de la Possession est indispensable et attendu depuis que la deuxième route du littoral a compliqué le lien avec la route de La Montagne.
  2. La future plateforme giratoire de la Redoute, à l’entrée ouest de Saint-Denis, permettra de mieux distribuer les accès vers la Montagne et le Barachois.

Dans les deux cas, avec ou sans la route en mer, ces deux ouvrages aux extrémités du pharaonique et virtuel viaduc, seront toujours utiles… si leurs chantiers ne sont pas avalés par de prochains cyclones avant d’avoir été consolidés.

A défaut de percevoir leurs congés du Bâtiment, les 5.000 salariés laissés pour compte se réjouiront d’être invités avec le beau linge à cette opération de communication électoraliste.

 

François PAYET
Alternatives Transports Réunion-Fnaut
Le 5 décembre 2013

opposants ATR Alternatives Transports NRL opposants NRL route en mer NRL ATR nouvelle route littorale

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !